Le pire du cyclone Mocha a évité de justesse le plus grand camp de réfugiés du monde à Cox’s Bazar, dans le sud-ouest du Bangladesh

Les réfugiés rohingyas du camp ont encore fait face à la dévastation après que les vents ont détruit un grand nombre d’abris.

Bien que la tempête n’ait pas touché terre comme on le craignait auparavant, elle a quand même gravement affecté la communauté là-bas, qui n’a pas été autorisée à partir.

Le correspondant de la BBC en Asie du Sud, Rajini Vaidyanathan, s’est rendu au camp pour voir la dévastation de première main.



Source link

By mrtrv

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *