Le groupe continue de faire des raids transfrontaliers pour faire pression sur le Kenya afin qu’il retire ses forces de la mission de maintien de la paix de l’UA en Somalie.

Des combattants d’Al-Shabab ont attaqué un véhicule de police dans l’est du Kenya, tuant deux officiers et un civil, ont indiqué la police et le groupe armé.

Le camion se rendait du camp de Hayley Lapsset à la ville de Garissa, à environ 120 km (75 miles) de la frontière somalienne, lorsqu’il a heurté un engin explosif, selon un communiqué de la police mercredi.

Les combattants ont ensuite tiré une grenade propulsée par fusée sur le véhicule et se sont livrés à une violente fusillade qui a tué les victimes, a indiqué la police.

Radio Andalus d’Al-Shabab a déclaré dans une émission que leurs hommes armés avaient tué deux membres des forces de sécurité kenyanes et en avaient blessé plusieurs autres lors de l’attaque.

Le groupe a tué 166 personnes à Université de Garissa en 2015, et 67 à un centre commercial à Nairobi en 2013, mais la fréquence et la gravité des attaques d’al-Shabab au Kenya ont diminué ces dernières années.

Le groupe lié à Al-Qaïda continue de faire des raids transfrontaliers pour faire pression sur le Kenya afin qu’il retire ses forces de la force de maintien de la paix mandatée par l’Union africaine en Somalie.

Des images partagées par la police montraient un camion incendié et un corps gisant dans le sable. La police a déclaré qu’elle avait peu d’informations sur le sort des autres policiers voyageant dans le véhicule.

Al-Shabab est sous pression en Somalie depuis août, lorsque le président Hassan Sheikh Mohamud a lancé une offensive contre eux, soutenue par les États-Unis, la Mission de transition de l’Union africaine en Somalie (ATMIS) et les milices locales alliées.



Source link

By pfvz8

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *