Bob Dylan s’est attaqué à la télévision moderne, affirmant qu’il ne faisait que regarder Rue du couronnement et La zone de crépuscule.

Le musicien a répondu aux questions de Le journal de Wall Street sur son site pour promouvoir son nouveau livre La philosophie de la chanson moderne.

Lorsqu’on lui a demandé quelle forme de technologie il utilisait pour se détendre et s’il aimait diffuser sur Netflix, Dylan a répondu que “deux ou trois heures” de visionnage excessif, c’était trop pour lui.

Rue du couronnement, Père Brunet certains au début zone floues », Dylan a nommé comme montre qu’il a aimé se gaver.

« Je sais qu’ils sont démodés, mais ils me font me sentir chez moi. Je ne suis pas fan des programmes emballés ou des émissions d’information. Je ne regarde jamais rien qui pue ou qui soit mauvais. Rien de dégoûtant, rien de connard.

Discutant d’autres outils de relaxation, Dylan a poursuivi : « Je suis une personne religieuse. Je lis beaucoup les Écritures, médite et prie, allume des bougies à l’église. Je crois à la damnation et au salut, ainsi qu’à la prédestination. Les cinq livres de Moïse, les épîtres pauliniennes, l’invocation des saints, tout cela.

Bob Dylan. Crédit : Michael Kovac/WireImage

Dans le même entretien, Bob Dylan a dit qu’il était fan d’Eminem et du Wu-Tang Clanainsi que Royal Blood, Celeste, Leonard Cohen et Nick Cave.

Dylan avait précédemment mentionné Eminem dans une interview de 2001 avec Temps. Dylan a révélé qu’il n’avait pas beaucoup écouté la musique d’Eminem, mais a déclaré que le rappeur “faisait quelque chose de bien”. Il a poursuivi: “J’ai presque l’impression que si quelque chose est controversé, le gars doit faire quelque chose de bien.”





Source link

By pfvz8

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *