La dernière offre de Dungeons & Dragons, Dragonlance: Shadow of the Dragon Queen, diffère à plusieurs égards des précédentes campagnes Forgotten Realms.


Le dernier Donjons & Dragons campagne voit un retour dans le cadre bien-aimé de Dragonlance avec L’Ombre de la Reine Dragon. La campagne donne aux joueurs la chance de jouer de nouvelles races et d’essayer de nouveaux arrière-plans, tout en essayant de gagner une guerre contre les forces de l’armée du dragon. Cependant, comme la campagne se déroule dans ce qui sera, pour certains, un cadre totalement inconnu, cela peut prendre un peu de temps pour s’y habituer.


L’Ombre de la Reine Dragon est un nouveau paramètre pour beaucoup, mais il existe de nombreux conseils disponibles pour DM aux prises avec le nouveau Dragonlance campagne. Pour les DM qui ont déjà exécuté Donjons & Dragons campagnes, L’Ombre de la Reine Dragon a certainement une période d’adaptation. La campagne a une sensation différente de celles précédemment publiées par Wizards of the Coast pour la cinquième édition, généralement dans les Royaumes Oubliés.

FILM VIDÉO DU JOUR

En rapport: Que signifient les courses D&D 5e pour le canon de Dragonlance


Dragonlance a moins de courses D&D jouables que les royaumes oubliés

Les Draconiens attendent de tendre une embuscade à un groupe dans une zone marécageuse de Dragonlance en se cachant derrière des arbres.

Lancedragon : L’Ombre de la Reine Dragon a plus une sensation de haute fantaisie que les précédentes campagnes Forgotten Realms, et cela est dû en grande partie au moins grand nombre de races disponibles dans le monde de Krynn. Dans la section de création de personnage sous les peuples de Krynn, il n’y a que cinq options disponibles pour les joueurs. Ce sont les humains, les nains, les elfes, les gnomes et les Dragonlance-race spécifique, kender.

Cela se traduit par de nombreux jouable D&D courses qui n’apparaissent pas dans Dragonlance. Certains joueurs peuvent se sentir extrêmement limités par ces choix, tandis que d’autres peuvent accepter les nouvelles limites du cadre. Il existe des astuces qui peuvent être utilisées, telles que les portes dimensionnelles, si les joueurs veulent vraiment utiliser une race autre que les cinq du livre de campagne.

Shadow Of The Dragon Queen est plus ciblé que les autres campagnes 5e

Kansaldi Fire-Eyes chevauchant un dragon dans le cadre Dragonlance de DnD, avec le dragon crachant du feu sur les ennemis en fuite ci-dessous.

Autrement L’Ombre de la Reine Dragon diffère d’autres campagnes plus récentes, telles que Baldur’s Gate : Descente dans l’Averne ou alors Tombe de l’annihilation, c’est que cela a une portée beaucoup plus étroite. La campagne est moins un bac à sable qu’un concept ciblé. L’Ombre de la Reine DragonL’objectif de est simple : vaincre l’armée maléfique. De cette façon, il se sent plus proche de Hors de l’abîme avec les enjeux les plus élevés et l’ennemi clair.

Cette Dragonlance la campagne a des batailles beaucoup plus difficiles que d’autres D&D aventures aussi, faisant vraiment passer le message que la guerre est un enfer. Pour renforcer encore cela, L’Ombre de la Reine Dragon utilise de nombreux personnages de soutien pour aider les joueurs à s’investir dans la guerre. Il y a six acolytes qui peuvent monter de niveau aux côtés de la fête et les aider dans leurs aventures. Le thème principal de la campagne étant celui de la guerre et de son impact non seulement sur la terre mais aussi sur les gens, avoir des PNJ qui peuvent relier cela au parti est une excellente idée.

Lancedragon : L’Ombre de la Reine Dragon agit vraiment comme une introduction à Krynn pour ceux qui ne connaissent pas le cadre. Les DM devront peut-être lire plusieurs fois le guide de campagne ou risquer d’exécuter un chaotique Dragonlance DnD campagne. Il est destiné à réintroduire le monde dans les nouvelles règles de la cinquième édition, et il parvient à le faire en utilisant des objectifs clairs avec des enjeux élevés. L’Ombre de la Reine Dragon est plus difficile Donjons & Dragons campagne qui pourrait prendre un peu de temps à certains DM et joueurs pour s’y habituer.

Suite: D&D : en quoi Dragonlance est différent des royaumes oubliés

Source: Donjons & Dragons/YouTube



Source link

By pfvz8

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *