Le 1975 avoir les yeux embués sur le dévastateur “About You”, tiré de leur dernier album studio “Être drôle dans une langue étrangère”. Mettant en scène une batterie et une basse enfermées dans un rythme de motorik tranquille, c’est une danse lente pour un couple à bout de souffle. Mauvaise graine Warren Ellis amplifie le drame avec la rafale shoegaze de son violon, alors que Matty Healy livre une voix opprimée et imbibée de réverbération, ses phrases prises en sandwich par des silences enceintes. Son crochet simple et cathartique transmet tout ce que le morceau a à dire : “Penses-tu que je t’ai oublié ?” – Eli Ordonez

Olivier Sim

‘Enfant sensible’ – Soulwax Remix

Cire d’âme délivrent une dose euphorique de rage frémissante sur leur remix de Chez Olivier Sim “Enfant sensible”, extrait de Le xx premier disque du membre “Hide Bâtard”. Le duo belge transforme le morceau en véritable blazer de danse tout en conservant le bord dentelé de l’original de Sim. Au lieu de la production enfumée et inquiétante, Soulwax utilise des rythmes percutants et des basses déformées pour un mélange cathartique d’extase disco et de grain terreux, renforçant le grondement caustique de la voix de Sim. – HE

Ecoutez: Spotify | Apple Musique

Caroline Polachek

“Bienvenue sur mon île”

Auteur pop indé Caroline Polachek se libère sur ‘Welcome To My Island’, le quatrième aperçu de son deuxième long métrage récemment annoncé “Désir, je veux me transformer en toi”. Avec une voix sans retenue et sans paroles, la New-Yorkaise précise d’emblée que ce morceau se veut une porte d’entrée vers l’utopie : son “île” où les arbres “vague dans le vent” et le désir consume tout. – HE

Ecoutez: Spotify | Apple Musique

RM

‘Nature morte (avec Anderson .Paak)’

RM robinets Anderson Paak pour célébrer le cadeau imparable sur ‘Still Life’, une vedette du premier album solo de l’ancien ‘Indigo’. Sur un rythme groovy, le rappeur met en valeur sa prestation charmante en proclamant sa capacité à encaisser les coups (“Je suis toujours en vie, mais je bouge / Vivre maintenant, aller de l’avant”) tandis que .Paak enfonce le clou avec une accroche succincte : “Tu ne peux pas m’enfermer dans un cadre, je bouge.” – HE

Ecoutez: Spotify | Apple Musique

Loup Alice

“Dans le sombre hiver”

Loup Alice annoncent les vacances avec leur interprétation envoûtante de “In The Bleak Midwinter”. Abandonnant les tropes fatigués de la musique de Noël – même les cloches de traîneau – le quatuor de rock alternatif transforme la chanson en un paysage sonore à la fois rêveur et propulsif, habité par des guitares acoustiques scintillantes, des synthés pulsés et un simple rythme de boîte à rythmes. Servant le ton feutré de l’hymne, Ellie Rowsell troque son grondement contre un murmure : “La terre était dure comme du fer, l’eau comme une pierre”. – HE

Ecoutez: Spotify | Apple Musique

Wallice

‘Japon’

Auteur-compositeur-interprète de Los Angeles Wallice s’attaque à son héritage sur un nouveau single introspectif, “Japan”. Loin de l’angoisse alimentée par le grunge de son EP de mai ” Superstar américaine des années 90 ”la NME 100 alun propose une méditation tamisée sur ses racines japonaises, aux prises avec son incapacité à vraiment trouver son chez-soi : “Tokyo est si bruyant, j’aimerais savoir comment le noyer / La maison est si difficile à trouver”. – HE

Ecoutez: Spotify | Apple Musique

PNAU et Troye Sivan

“Tu sais ce dont j’ai besoin”

Les piliers de la pop australienne PNAU et Troye Sivan font équipe pour un boogie sur leur plus récent album, “You Know What I Need”. PNAU présente ses côtelettes de production étincelantes sur la coupe disco à mi-tempo, même en ajoutant de l’acide, Daft Punk-synthétiseurs approuvés pour un rebond supplémentaire. Sivan fléchit également son fausset sensuel sur le crochet indélébile de la piste: “Tu es tout ce que je veux / Tu es tout ce dont j’ai besoin / Et si ça me fait mal / Alors je n’en veux pas”. – HE

Ecoutez: Spotify | Apple Musique

L’église

‘C’est la vie’

Les vétérans australiens de l’indie The Church reviennent avec “C’est La Vie”, la deuxième avant-première scintillante de leur 26e album studio “The Hypnagogue”. La coupe jangly met en valeur le penchant du quintette pour les textures effervescentes, alors que les guitares acoustiques multipistes ouvrent la voie contre un rythme motorisé hypnotique. Les nuances psychédéliques du morceau brillent à travers les méditations de Steve Kilbey sur le présent : “Hé, ils disent / C’est la vie / Voici le futur / Selon moi.” – HE

Ecoutez: Spotify | Apple Musique

Lana del Rey

“Saviez-vous qu’il y a un tunnel sous Ocean Boulevard ?”

Lana del Rey s’interroge sur sa propre pertinence avec “Saviez-vous qu’il y a un tunnel sous Ocean Boulevard ?”, le premier aperçu écrasant d’elle prochain album du même nom. L’arrangement délicat et riche en basses du morceau met en lumière la voix obsédante de Del Rey contre un mélange nuageux de pianos, de synthétiseurs et de cordes alors qu’elle observe les peurs existentielles avec une franchise caractéristique avec des références à Les Aigles, Harry Nilsson et John Lennon. – HE

Ecoutez: Spotify | Apple Musique

Orbital

‘Ringa Ringa (La vieille chanson folklorique pandémique)’

Orbital livrer un autre hymne de piste de danse avec ‘Ringa Ringa (The Old Pandemic Folk Song)’, le deuxième aperçu de leur prochain 10e album studio “Délire d’optique”. Les icônes des années 90 ont un son rajeuni, avec une production et un mixage modernes donnant un punch et une profondeur plus lourds à leurs breakbeats. Si cette piste est une indication, le duo pourrait voir son nouveau record faire des tours sans fin sur le circuit des clubs l’année prochaine. – HE

Ecoutez: Spotify | Apple Musique





Source link

By pfvz8

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *