L’académie nationale du Maroc a produit de nombreux joueurs qui ont joué dans leur parcours historique vers les demi-finales.

Dans une académie de football près de Rabat, 100 jeunes Marocains espèrent imiter le succès des anciens élèves qui ont emmené l’équipe nationale en demi-finale de la Coupe du monde et joueront samedi un match pour la troisième place.

Le Maroc a dépensé 13 millions de dollars pour construire l’Académie de football Mohammed VI en 2010, alors que la scène sportive du royaume était en plein marasme, à la traîne de ses homologues africains après avoir échoué à atteindre la Coupe du monde depuis 1998.

Alors que de nombreux membres de l’équipe triomphante des Lions de l’Atlas ont grandi à l’étranger, quatre de ceux qui sont nés au Maroc se sont formés dans leur jeunesse à la principale académie du pays, qui attire des talents de tout le pays.

“La participation à la Coupe du monde des joueurs diplômés de l’académie et leur course pour atteindre les demi-finales pour la première fois dans l’histoire des Arabes et de l’Afrique, donne un sentiment de fierté et d’honneur à tout le personnel technique, médical et administratif”, a déclaré Tarik El Khazri de l’académie qui a entraîné Youssef En Nesyri, buteur du but gagnant du Maroc lors de leur défaite en quart de finale contre l’Espagne.

Les trois autres joueurs de l’équipe nationale qui ont étudié et se sont entraînés à l’académie sont Azzedine Ounahi, Nayef Aguerd et Ahmed Reda Tagnaouti.

plus
Azzedine Ounahi a joué dans la course du Maroc aux demi-finales [File: Todd Andersen/AFP]

L’académie s’étend sur 17 hectares (42 acres) et possède sa propre pension, restaurant, clinique, salle de divertissement, piscine et salles de classe, ainsi que neuf emplacements, dont un couvert.

Le programme combine une formation sur le terrain avec des séances en classe. La plupart des étudiants quittent l’académie avec un baccalauréat.

Quelque 90% des diplômés peuvent continuer ailleurs en tant que footballeurs, a déclaré un autre entraîneur Belmahdi Abdellatif, et la plupart des grandes équipes marocaines comprennent des joueurs qui ont débuté à l’académie.

D’autres sont allés jouer en Europe.

Pendant ce temps, le football marocain est en hausse, ses clubs remportant les trois tournois panafricains cette année.

Khazri a déclaré que l’académie était “inondée de candidatures” après la course de l’équipe nationale marocaine à la Coupe du monde de football 2022.



Source link

By pfvz8

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *