L’Australie a célébré son premier réveillon du Nouvel An sans restriction après deux ans de perturbations liées au COVID, alors que le monde commençait à faire ses adieux à une année marquée pour beaucoup par la guerre en Ukraine, les tensions économiques et les effets du réchauffement climatique.

Les fêtards ont célébré à travers l’Asie, de la Chine aux Philippines en passant par la Thaïlande.

Sydney, l’une des premières grandes villes du monde à accueillir le Nouvel An, l’a fait avec un feu d’artifice typiquement éblouissant, qui présentait pour la première fois une cascade arc-en-ciel au large du célèbre Harbour Bridge.

“Ce réveillon du Nouvel An, nous disons que Sydney est de retour alors que nous lançons des festivités dans le monde entier et que nous accueillons le Nouvel An en fanfare”, a déclaré Clover Moore, lord-maire de la ville, avant les événements.

Les verrouillages à la fin de 2020 et une augmentation des cas d’Omicron à la fin de 2021 ont entraîné des restrictions de foule et une réduction des festivités en Australie. Cependant, les restrictions sur les célébrations ont été levées cette année après que l’Australie, comme de nombreux pays du monde, a rouvert ses frontières et supprimé les restrictions de distanciation sociale.

L’exposition à Sydney comportait des milliers de feux d’artifice lancés depuis les quatre voiles de l’Opéra de Sydney et depuis le Harbour Bridge.

En Chine, les restrictions rigoureuses liées au COVID n’ont été levées que ce mois-ci dans le renversement par le gouvernement de sa politique “zéro-COVID”, un changement qui a conduit à une flambée des infections et signifiait que certaines personnes n’étaient pas d’humeur à célébrer.

Dans la ville de Wuhan, où la pandémie a commencé il y a trois ans, des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées pour célébrer au milieu d’une forte présence sécuritaire.

Des barricades ont été érigées et des centaines de policiers et d’autres agents de sécurité ont monté la garde la nuit du premier rassemblement spontané à grande échelle dans la ville depuis les manifestations nationales de fin novembre – peu de temps après, les autorités chinoises ont pratiquement abandonné la politique zéro COVID.

À Shanghai, beaucoup se pressaient sur la passerelle historique au bord de la rivière, le Bund.

“Nous sommes tous venus de Chengdu pour célébrer à Shanghai”, a déclaré Da Dai, un responsable des médias numériques de 28 ans qui voyageait avec deux amis. “Nous avons déjà eu COVID, alors sentez maintenant qu’il est sûr de s’amuser.”

Quelques jours après que Hong Kong a levé les limites des rassemblements de groupe, des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées près du port Victoria de la ville pour un compte à rebours. Des lumières rayonnaient de certains des plus grands édifices portuaires de la ville.

C’était la plus grande célébration du Nouvel An de la ville depuis plusieurs années. L’événement a été annulé en 2019 en raison de troubles sociaux souvent violents et a été réduit en 2020 et 2021 en raison de la pandémie.

Le gouvernement malaisien a annulé son compte à rebours du Nouvel An et son feu d’artifice à Dataran Merdeka à Kuala Lumpur après que des inondations à travers le pays ont déplacé des dizaines de milliers de personnes et qu’un glissement de terrain a tué 31 personnes ce mois-ci.

Les célébrations dans les célèbres tours jumelles Petronas du pays ont été réduites sans spectacles ni feux d’artifice.

Plus tôt dans la journée, le président russe Vladimir Poutine a consacré son discours annuel du Nouvel An au ralliement du peuple russe derrière ses troupes combattant en Ukraine.

Paris était sur le point d’organiser son premier feu d’artifice du Nouvel An depuis 2019. Un feu d’artifice de 10 minutes devait démarrer à minuit, avec 500 000 personnes qui devaient se rassembler sur l’avenue des Champs-Élysées pour regarder.

De fortes pluies et des vents violents samedi ont entraîné l’annulation des spectacles de feux d’artifice dans les principales villes des Pays-Bas, dont Amsterdam et La Haye – et l’émission télévisée nationale dans la ville portuaire de Rotterdam.



Source link

By pfvz8

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *