Al-Khor, Qatar – Mercredi soir au stade Al Bayt, c’était le prolongement d’un rêve pour le Maroc.

Les fans du monde entier, et pas seulement les Marocains, avaient appuyé sur leurs boutons de répétition pour permettre au rêve de s’attarder un peu plus longtemps, en l’étirant pendant les minutes supplémentaires de ce dernier hourra.

Le Maroc avait déjà dépassé les attentes en atteignant les demi-finales de la Coupe du monde à Qatar 2022, battant la Belgique, le Canada, l’Espagne et le Portugal en cours de route.

Mercredi soir, entre eux et l’Argentine au stade de Lusail, se tenait un autre géant du football mondial : la France, double vainqueur et championne en titre – sans doute le test le plus grand, le plus sévère et le plus vrai pour savoir si Qatar 2022 était un rêve ou une réalité pour le Maroc.

Depuis qu’il a battu la Belgique, le Maroc espérait une place en huitièmes de finale. Les attentes ont grandi quand ils ont battu l’Espagne. La fantaisie a cédé la place à la croyance après avoir battu le Portugal.

Mais mercredi au stade Al Bayt – peut-être en raison de l’introduction d’un nouveau football, de l’occasion ou simplement du fossé entre les compétences des deux groupes de joueurs – le rêve ne s’est pas concrétisé comme le souhaitait le Maroc.

Supporteurs du Maroc
Les supporters marocains honorent la performance de leur équipe après le match [Sorin Furcoi/Al Jazeera]

Une masterclass française sur le terrain a permis aux Lions de l’Atlas de ne pas terminer plus haut que troisième de la Coupe du monde.

“C’est le football, c’est comme ça que ça marche”, a déclaré Fatima, une supportrice marocaine, après la défaite 2-0. « Mais nous sommes vraiment fiers de l’équipe. Le football marocain a totalement changé maintenant. Ce n’est pas une perte, pas question. Nous sommes les champions.”

Au coup de sifflet final, un caucus d’équipe a eu lieu au milieu. L’équipe de France a fêté sa progression vers une deuxième finale consécutive. Le Maroc, quant à lui, s’est imprégné de ce qu’ils avaient réalisé : gloire, respect et hauteurs sans précédent.

Il y avait des cris de “Maroc, Maroc” et “voyant, voyant” (allez, allez) depuis les tribunes, mais pas à l’unisson comme les matchs précédents. Alors que certains ont fait une sortie anticipée, la majorité en rouge et vert est restée en arrière, applaudissant les joueurs qui ont effectué une dernière prosternation en prière sur le terrain.

« Fier, fier, fier. C’est ce que je ressens en ce moment », a déclaré Amine, un autre supporter marocain. “Ils sont entrés dans l’histoire, c’est encore une équipe jeune et maintenant nous avons de l’ambition pour les futures coupes du monde. Nous n’allons pas abandonner maintenant. C’est un changement d’état d’esprit, il y a une mentalité de gagnant inculquée aux joueurs, à l’équipe et au pays maintenant. Cela changera nos générations futures.

Maroc
Les supporters réagissent après le match remporté par la France 2-0 [Sorin Furcoi/Al Jazeera]

Pour Youssra, c’est la performance et non le résultat sur le terrain qui l’a fait pleurer.

“Je suis un peu émue mais pas déçue”, a-t-elle déclaré. « Ça a été incroyable jusqu’à présent. Nous sommes super heureux et super fiers. Ils ont marqué l’histoire. Ce sont des combattants. Nous les soutenons jusqu’au bout, quoi qu’il arrive.

Pour Shaima, née en France, ce fut une victoire douce-amère.

“Mes parents sont marocains, donc je soutenais le Maroc ce soir. Ils ont fait quelque chose de grand. Ils ont montré au monde qu’une équipe africaine peut vraiment réaliser quelque chose de grand.

Le Maroc sera de retour pour un dernier hourra samedi lors des éliminatoires pour la troisième place contre la Croatie, l’équipe contre laquelle le voyage de conte de fées des Lions de l’Atlas a commencé à Qatar 2022 le mois dernier.

Il y aura toujours des chants de “voyant, voyant” à l’intérieur du stade international de Khalifa, avec une vigueur renouvelée et l’espoir que l’impasse contre les mêmes adversaires de novembre soit améliorée.

Pour certains fans itinérants, gagner ou perdre samedi n’enlèvera rien à la “course de rêve”.

“Nous sommes tellement, tellement fiers des Lions”, a déclaré Lamia. “Aucun d’entre nous n’aurait pu rêver que notre équipe atteindrait les demi-finales de la Coupe du monde. Nous voulons vraiment gagner la troisième place, mais ce n’est pas grave si cela n’arrive pas. Nous avons déjà fait plus que ce que nous aurions pu imaginer.

Supporteurs du Maroc
Les supporters marocains auront une autre chance de voir leur équipe en action samedi [Sorin Furcoi/Al Jazeera]



Source link

By pfvz8

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *