RUPTURE,

Deux soldats tués lors d’un raid israélien mettent hors service l’aéroport international de Damas pour la deuxième fois en moins d’un an.

L’armée syrienne affirme qu’un raid aérien israélien a tué au moins deux soldats syriens et mis hors service le principal aéroport international du pays.

Le raid aérien, qui a visé l’aéroport international de Damas et ses environs, a eu lieu lundi vers 02H00 (23H00 GMT), a indiqué l’armée dans un communiqué repris par l’agence de presse officielle SANA.

L’attaque s’est soldée par “la mort de deux militaires, la blessure de deux autres, quelques pertes matérielles” et a mis l’aéroport hors service, selon le communiqué.

Il n’y a pas eu de commentaire immédiat d’Israël.

Cet incident marquait la deuxième mise hors service de l’aéroport international de Damas en moins d’un an.

Le 10 juin, des raids aériens israéliens qui frappent l’aéroport causé d’importants dégâts aux infrastructures et aux pistes.

Il a rouvert deux semaines plus tard après des réparations.

Israël a réalisé des centaines de grèves sur des cibles à l’intérieur des parties de la Syrie contrôlées par le gouvernement ces dernières années, mais reconnaît ou discute rarement de telles opérations.

Israël a cependant reconnu qu’il visait des bases de groupes armés alliés à l’Iran, comme le Hezbollah libanais, qui a envoyé des milliers de combattants pour soutenir les forces du président syrien Bashar Assad.



Source link

By pfvz8

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *