Le Pont à vapeur (s’ouvre dans un nouvel onglet) est un matériel incroyable, mais le logiciel qui le sous-tend est tout aussi impressionnant. Des piliers open source de longue date comme le pilote graphique Mesa et l’API Vulkan à la propre couche de compatibilité Proton de Valve, le Deck ne fonctionne que grâce à beaucoup de travail des développeurs open source. Sans eux, le tout n’est qu’un gros bloc de plastique.

Il s’avère que Valve comprend cela, car dans une récente conversation avec le Bord (s’ouvre dans un nouvel onglet), le concepteur de Steam Deck, Pierre-Loup Griffais, a mentionné que la société payait plus d’une centaine de développeurs open source pour travailler sur les différents logiciels qui font fonctionner le Steam Deck. Valve les fait également travailler sur des choses comme Steam pour ChromeOS et Linux (Griffais n’a cependant pas mentionné macOS, ce qui est logique étant donné la façon dont Steam semble se figer dans la panique chaque fois que je le lance sur un MacBook).



Source link

By pfvz8

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *